Partagez | 
 

 Be Carefull...Here Comes the Big Bad Wolf [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Grand Méchant Loup alias BBW
avatar
Le Grand Méchant Loup alias BBW

Messages : 30
Date d'inscription : 30/12/2012


Identity Card
× Je pense donc je suis:
× Liste des choses à faire:
× Couleur: DarkSlateGray
MessageSujet: Be Carefull...Here Comes the Big Bad Wolf [Fini]   Dim 20 Jan - 9:00

❝ Apoline McTire ❞




Moi c'est Apoline McTire mais tu peux m'appeler Apoline. Seulement et uniquement Apoline, vu ? Je suis née le 21 Décembre 1995 à Stornway, sur les Iles Lewis de l'Ecosse, ce qui veut donc dire que j'ai 18 ans et des poussières ans et que je suis ÉLÈVE en classe C. Au fait, je suis Célibataire et bisexuelle. Je suis Le Grand Méchant Loup, du Petit Chaperon Rouge qui est donc un CONTE. Quand j'interroge mon miroir, il me dit souvent que je ressemble à Luka Megurine des Vocaloid
Partie facultative
J'ai la possibilité de prendre une forme autre qu'humaine : [X] Oui [ ] Non Celle d'un très grand loup Noir.
J'ai des pouvoirs spéciaux : [X] Oui : Elle absorbe volontairement ou non les émotions négatives des gens qui l'entoure et ces émotions se répercutant sur elle rendent plus imposante sa transformation lupine.[ ] Non

❝ Description mentale ❞
Sombre désarroi. Je suis telle une ombre parmi les autres. Toujours en retrait, silencieuse, mais la plus dangereuse des ombres car rien ne m’échappe. Surveillant. Suivant les évenements. Je ne bouge qu’au dernier moment et porte le coup de Grâce. Le coup de Maître. Jamais je ne me fatigue à de futiles et inutiles actes que d’autre feront pour moi.

Sang. Cette odeur me suit et entâche mon chemin. Partout là ou je vais du sang se répand. Tueuse. Meutrière. Coupable. Jamais je ne laisse une proie en vie. Ôtez la vie d’un être n’est guère difficile. Il est tellement plus ardu de la lui rendre...

Si j’éprouve un plaisir à tuer ? Certainement sinon je m’abstiendrais. Lorsqu’une sombre envie de meurtre me parcour l’échine et quand une lueure à vous glacer le sang prend place dans mon habituel regard innocent...Sauvez-vous car le calme avant la tempête ne sera que de courte durée. Tout comme l’instant qui vous restera à vivre.

Sadique...Le meutre n'est qu'un jeu...Tout comme ma présence ici. N'est-ce pas drôle de voir à quelle point les Etres sont insatiables et cupides ? J'aime observer. J'aime le calme. J'aime le Sang...Je vous connais tous. Je connais vos pires secrets...Car au travers des siècles de mon existence ou plutôt aux travers des siècles de réincarnations, nous avons été pareil. Agissant dans l'ombre. Assassin Silencieux. Mes prédécesseurs n'avaient pas de pitié. Comment pourrais-je en ressentir ?

Lunatique...Mes changements d'humeur sont aussi rapides que spéctaculaires. Doux toutou ou canidé assoiffé, je passe de l'un à l'autre avec une folle aisance.

Légèreté. Oisiveté. Manipulation. Etre immoral. Je ne connais d'autre vérité que celle que je me suis fixée. Bornée. Sans pitié. La route que je suis embaume du doux parfum de la Mort. Ceux qui un jour ont essayé de me faire changer de direction ne sont plus que néant et désolation.

Regret et amertume. Je ne change jamais de trajectoire. Droit. Toujours tout droit. C'est à vos risques et périls de tenter de me troubler.

Rage. Colère. Souffrance aveugle. Pourquoi moi ? Pourquoi lui ? Pourquoi ne suis-je pas née en tant que simple humaine ? Qu'avais-je de si spécial ? Je vois rouge. Je m'acharne. Mais je tombe. Pourquoi les autres me haïssent-ils avant même de m'avoir connu ? Quelle est la raison de leur fuite ? Je ne suis pas coupable ! C'est à cause d'eux ! C'est eux qui me poussent à tuer...A libérer ma sourde agressivité. Aimer ? Je ne connais pas ce verbe. Je n'ai été ''aimé" que d'une personne. Et cette personne m'a trahie. Elle m'a laissé.

Renfermée. Cloîtré dans un monde de douleur et de regrets. Je ne peux me confier. Je ne peux accorder le peu de confiance qui me reste. Je ne dois pas me laisser attendrir. Me laisser submerger par la douce frénésie de l'envie de meutre et de l'indifférence. Seule. Je dois rester...Seule.





❝ Description physique ❞
L'apparence est une chose bien vile et surtout, trompeuse. Comment imaginiez-vous le Grand Méchant Loup? En bô gosse mystérieux, froid, cool et tout le tralalala sur lequel se fondent les fantasmes des filles ? Ha haha... Laissez-moi rire.
Non mais plus sérieusement. Quand vous voyez la petite bouille d'ange que se tape Apoline, est-ce que vous l'imaginez vraiment en tant que réincarnation du monstrueux, du sadique, de l'infâme Grand Méchant Loup? Je doute, je doute même très fort.

Entre l'imagination et le réel le contraste est frappant. Jeune fille de taille correcte, ni trop petite, ni trop grande. Ayant des formes assez correctes. Ni voyantes, ni absentes. Se situant dans la tranchée du ''moyen''. Elle aurait pû être comme toutes les jeunes filles et passer inaperçue mais Mère nature s'est montré d'humeur taquine en poussant l'ADN de la jeune fille à faire des folies et donnant ainsi naissance à un petit être muni d'une chevelure aussi douce que de la soie mais de couleur inhabituellement étrange. Des cheveux de couleur rose. Formant un harmonieux dégradé de rose en commençant par le rose bonbon pour finir par le rose pastel. Cette chevelure, une fois exposée au soleil, offre un spectacle de reflets et couleurs étranges et envoutantes.

Ses yeux bleus azur pures et innocents à première vue, ne sont que tromperies et gouffre d'une âme dont la noirceur n'égale que celle de la nuit la plus sombre. Une souffrance troublante s'y reflète par moment. Des instants d'inattention et de relâche, lorsque sa vigilance s'efface pour laisser place à la sensible jeune fille qui sommeille au plus profond d'elle-même.

Outre ses cheveux et ses yeux, Apoline pourrait être considéré comme étant banal, toutefois, la jeune fille dégage à la fois une aura noir, une aura à vous glacer le sang à son approche , reflétant l’animal qu’elle est, mais une part de cette aura n’est pas que noirceur, car Apoline possède également un certain charisme, attirant à elle ses éventuelles futurs proies, lui facilitant même par moment, la traque.


Un corps svelte et musclé, témoin de la vie qu'elle menait, autrefois, lorsqu'elle pouvait encore considéré son chez soi comme étant sa petite mais accueillant maison en Ecosse. La graisse est inexistante sur ce corps dont les muscles sont mis à l'épreuve chaque jour qui passe. Entre ses soirées à errer dans la forêt éparses qui entoure l'académie et ses combats contre ceux qui se mettent en travers son chemin, il n'y a pas un seule nuit où n'entend pas un hurlement strident provenant du fin fond des bois. Un hurlement de triomphe ou de colère.

A la fois attirante et effrayante, Apoline est une bête sanguinaire tapie dans le corps de l’innocence même.




❝ Biographie ❞
Je me nomme Apoline et fais partie du Clan McTire. Je suis la fille cadette du second fils du doyen actuel de ce clan.


Dans ma famille…Il n’est pas rare qu’un des membres du Clan soit spécial. Je veux dire par là, qu’il n’est pas rare que plusieurs membres voient le jour sous forme de réincarnation. Que ce soit celle d’un conte, d’une légende ou même d’un personnage de la mythologie. Malheureusement pour moi, je ne fus pas une exception à cette règle ‘familiale’. Quelle ne fut pas la joie et la fierté de mes parents lorsque leur petite fille chérie découvrit qu’en réalité, elle n’était rien d’autres que la réincarnation d’un personnage de conte. Et qui plus est, portant le même nom que leur marque de fabrique familiale. Car oui, McTire signifie du Loup. Et je la suis la seule, l’unique, la réincarnation du Grand Méchant Loup.

Si cette découverte fut dans un premier temps une joie commune, peu à peu mon enthousiasme se vit terni finissant par disparaître complètement. Certes, il y avait beaucoup d’avantages à être le Loup. Mais, il y avait également beaucoup d’inconvénient. Petit à petit, je fus recluse et cloitrée dans une petite bicoque perdue en plein milieu des bois et appartenant à ma famille. Pour ma propre sécurité, disait-on. Fort heureusement pour moi, je n’étais pas totalement seule. J’avais auprès de moi une personne à qui je pouvais me confier. Mon grand-frère.

Il n’était quant à lui rien d’autre qu’un simple humain. Banal. Autant que peut l’être un mortel. Il me tenait compagnie. Parfois, je me rappelle que nous partions en vadrouille pendant des jours. C’était à l’époque où je commençais seulement à découvrir des facettes de mon esprit qui se révélaient être de nature plutôt mutine, malicieuse et malveillante.

Je pris conscience de l’ampleur de mes capacités durant mon 11 ème hiver. Mon caractère se faisant de plus en plus froid, je commençais à devenir une solitaire, suspectant les rares personnes de mon entourage, toute sauf mon frère en qui j’avais une confiance aveugle. C’est d’ailleurs avec lui, que je peaufinais mes aptitudes de métamorphe. Plus je grandissais et mûrissait, plus mon moi animal se faisait puissant. Je sortais régulièrement en cachette de la maisonnette et disparaissait plusieurs jours ne revenant qu’à bout de force, les poils emmêlés, puants à la fois la transpiration et ...le sang.

J’eus tôt fait d’apprendre à comment me servir de mes puissantes mâchoires et des rangés de dents aussi aiguisés que des poignards qu’elles contenaient. Toutefois, mon esprit à cette époque était encore lucide, jamais je n’étais sous l’emprise de la bête durant mes chasses, je ne tuais que pour me nourrir.

Ce qui au début n’était que nécessité devint petit à petit un jeu...


Bien que vivant perdue dans une forêt, il se situait à l'orée de ces mêmes bois, un petit village où les gens légèrement en retard sur la société de l’époque vivaient de l’élevage, de la cueillette, du commerce mais surtout de la chasse...Ils avaient gardés les mœurs et croyances de leur ancêtres, vivant en quasi harmonie avec la forêt, mais au fur et à mesure que je grandissais, les rumeurs sur la "jeune fille aux cheveux roses" prenaient des tournures de plus en plus étranges et effrayantes. Bien qu’ils n’aient pas toujours totalement tort dans leur ragots et hypothèses me concernant, ces gens me craignaient, ils avaient tellement peur de moi qu’ils n’osaient m’approcher et interdisaient même à leur enfant de me parler. J'étais pour eux, l'incarnation du mal...Une inconnue. Différente.

Je finis par ne plus jamais me rendre à leur village, préférant y envoyer le personnel qui s’occupait de moi. Car, bien que vivant isolée, ma famille restait un clan puissant et aisé et de par ma naissance, j’étais une des héritières directes d’une des branches de ce fameux clan et cela signifiait que même exilée, je n’avais pas à me préoccupé des repas, du ménage ou d’autres tâches du même genre. Bien que ces petites abeilles pleines d'attention, voletant autour de moi étaient parfois de trop...

La crainte des villageois ne cessa de grandir au fur et à mesure des mois qui suivirent mon 13ème hiver. Mon frère qui pour l’occasion avait décidé de séjourner quelques temps avec moi -car malgré le fait qu’il me rendait de temps à autre des visites, il n’avait jamais passé plus de deux semaines avec moi - se retrouva bien impuissant lorsque le conflit éclata.

Je n’ai jamais oublié ce soir de pleine lune...Cette lune d’un rouge effrayant , mais elle n’en était que plus envoûtante...

Une petite fille avait disparu en forêt. Désobéissant à sa maman, elle était partie voir de plus près la maison de la jeune fille aux cheveux roses. Mais en chemin, la petite se perdit et tomba entre les mains d’un autre habitat de cette forêt, aux attentions beaucoup plus viles et beaucoup moins saine que celle qu’auraient pu avoir Apoline. Et pourtant, c’est cette dernière qu’on accusa. Le pauvre corps mutilé, fut déposé devant la demeure de la jeune McTire.


Je revenais d’une de mes balades quotidiennes lorsque je fus confrontée au cadavre estropié de la petite. L’odeur de la mort et la vue du sang m’était familier, mais malgré tout, mon âme fut touchée, j’étais horrifiée par la mort d’un être au visage si…innocent. Je la pris dans mes bras et sans penser aux éventuelles conséquences de mon acte, je me rendis pour la première fois depuis de long mois, au village. Les gens sur mon passage lâchaient leur occupation pour se mettre à murmurer entre eux des accusations.

Je n’avais rien fait…Ce n’était pas moi…Et pourtant, lorsqu’elle me vit, la mère de cette enfant se mit à crier. Elle hurlait de désespoir, détournant son regard de son enfant mort, une expression effrayante peinte sur son visage…

Je ne comprenais pas ce qu’il se passait autour de moi…Les habitants, désormais armés de bêches, pelles, faux et haches m’avaient encerclé, une lueur bestiale, une lueur de haine brillant dans leur regard. J’étais acculée. La mère, me bousculant me reprit son enfant des mains avec violence, me giflant et m’envoyant au tapis dans la terre poussiéreuse. Perdue…J’étais déboussolée. Je venais lui apporter sa fille…Je voulais lui expliquer, je voulais lui présenter mes condoléances, et pourtant…Et pourtant, la masse hargneuse se refermait un peu plus sur moi. Je vis rouge…Mon sang ne fit qu’un tour, me relevant, je tentais de me frayer un passage parmi eux…Je ne voulais les blesser… Mais ses gens effrayés me repoussèrent de plus belle. Je n’eus d’autre choix cette nuit-là que de révéler à tous qui j’étais vraiment.

Je tombais à quatre pattes, changeant progressivement de forme sous les regards écœurés de mes agresseurs. A partir de ce moment, je ne me souviens de rien. De rien d’autre que l’odeur de la peur, du sang et…de la mort.

Je n’ai que des bribes de souvenirs qui remontent de temps à autre. Je me rappelle d’une grande lumière… Des cris effrayés des villageois, mais je n’en étais pas la cause. Je me souviens du visage de mon frère et de celui d’une autre personne…Je ne sais pourquoi mais j’étais sûr qu’il était la cause de toute cette lumière. Je le sentis m’attraper, je l’entendais échanger quelques mots avec mon frère, d’un air autoritaire puis, tous disparu.

C’est ainsi que je connus l’Académie. M’éveillant à l’infirmerie, les côtes douloureuses, les muscles engourdis mais surtout l’esprit…vide. Je n’avais pas la moindre trace de sang sur moi, c’était comme si rien n’était arrivé…

Depuis, je vis ici, entre ses murs. Évitant les gens, blessée par mes expériences bien trop douloureuses de la vie, trouvant refuge auprès des arbres, défendant la forêt éparse qui entourait la bâtisse que je considérais désormais comme étant mon territoire.

L’Académie est devenue comme ma deuxième maison. Je ne cherche plus vraiment à savoir à qui appartenait les bras et la voix de cette nuit-là, mais il m’arrive parfois d’y repenser et de me poser toujours et encore, les mêmes questions.



❝ Derrière l'écran ❞
Ton pseudo : Sorrow', Karina, Apoline, Déesse de la Sagesse, brefouille, à vous d'voir 8D
Ta date de naissance : 3/08/1996
Comment es-tu arrivé chez nous ? Sans Boule de Poil et moi, il n'y aurait rien ici ! Gwaha ! A genoux è_é
Activité sur une échelle de 1 à 10 : 7,5, cela varie selon le bon vouloir des profs
Ton avis sur le forum : Héhé, il est Génial 0/ Bien entendu, en doutiez-vous?
Quelque chose à ajouter ? Qui a peur du Grand Méchant Loup ~
Le code du règlement : Autovalidation ~


(c) Sweetie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Méchant Loup alias BBW
avatar
Le Grand Méchant Loup alias BBW

Messages : 30
Date d'inscription : 30/12/2012


Identity Card
× Je pense donc je suis:
× Liste des choses à faire:
× Couleur: DarkSlateGray
MessageSujet: Re: Be Carefull...Here Comes the Big Bad Wolf [Fini]   Ven 5 Avr - 7:38

Il vaut mieux tard que jamais.

Profondément désolée de mon absence et du temps mis...

J'ai fini. Boule de Poil. A toi de voir si ça va Smile





Si un jour quelqu'un t as fait du mal, ne te venge pas. Assieds toi au bord de la rivière et bientôt, tu verras passer son cadavre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chat du Cheshire
avatar
Le Chat du Cheshire

Messages : 48
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 22


Identity Card
× Je pense donc je suis:
× Liste des choses à faire:
× Couleur: DarkCyan
MessageSujet: Re: Be Carefull...Here Comes the Big Bad Wolf [Fini]   Ven 5 Avr - 21:31

    Ma p'tite Apo' *-*
    Je validouille ta fiche mais il faudra que tu la déplaces toit-même, ma connexion actuelle est assez lente et ... BEUG TOUTES LES TRENTE SECONDES D8

    Bref, c'était Dragon ou le Maton Malicieux, en direct des studios Wonderland. //PAN//



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Méchant Loup alias BBW
avatar
Le Grand Méchant Loup alias BBW

Messages : 30
Date d'inscription : 30/12/2012


Identity Card
× Je pense donc je suis:
× Liste des choses à faire:
× Couleur: DarkSlateGray
MessageSujet: Re: Be Carefull...Here Comes the Big Bad Wolf [Fini]   Ven 5 Avr - 21:45

Héhé ! Mershi Tite Boule de Poual =D ! ♥

Je lock et déplace =) !





Si un jour quelqu'un t as fait du mal, ne te venge pas. Assieds toi au bord de la rivière et bientôt, tu verras passer son cadavre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Be Carefull...Here Comes the Big Bad Wolf [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Be Carefull...Here Comes the Big Bad Wolf [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf
» Tequila Tequila ! [Téquila Wolf, Rang A, Chasseurs de Primes, Un plan mafieux, réservée]
» Punk Wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration des personnages :: Présentations :: Fiches validées :: Contes-