Partagez | 
 

 CORDÉLIA ღ « Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alice Liddell

Messages : 15
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 21


Identity Card
× Je pense donc je suis:
× Liste des choses à faire:
× Couleur: LightPink
MessageSujet: CORDÉLIA ღ « Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast. »   Mer 2 Jan - 5:46


❝ Ella-Cordélia S. Everwall ❞




Moi c'est Ella-Cordélia Sara EVERWALL mais tu peux m'appeler Ella, ou Cordy. Je suis né(e) le 23 Janvier à Londres, ce qui veut donc dire que j'ai 17 ans ans et que je suis élève en classe B. Au fait, je suis célibataire et hétérosexuelle. Je suis Alice, de Alice in Wonderland qui est donc un conte. Quand j'interroge mon miroir, il me dit souvent que je ressemble à Rin Kagamine de Vocaloid
Partie facultative
J'ai la possibilité de prendre une forme autre qu'humaine : [ ] Oui [X] Non
J'ai des pouvoirs spéciaux : [ ] Oui [X] Non

❝ Description mentale ❞
La citation qui correspondrait le mieux à Cordélia ? Il y en a une tonne, mais celle qu'il faut retenir par-dessus toutes les autres, c'est bien « Il ne faut pas se fier aux apparences. » Derrière ce sourire angélique, ce regard empli de curiosité et cette attitude de petite princesse; Ella est du genre chieuse de première. Cordélia, elle est de celles qui te font un croche-pattes, qui te rient au nez et qui s'en vont comme des fleurs, après t'avoir volé un petit baiser si ton joli minois en vaut la peine. Ella, c'est aussi celle que tu hais au plus profond de ton être, mais qui est tellement mignonne dans sa façon d'être et d'agir que tu finis par lui pardonner l'espace de deux minutes, juste le temps qu'elle prenne la poudre d'escampette, sourire aux lèvres et démarche légère. Dans le classement des filles les plus chiantes de l'école, Ella est haut classée. Oh oui, très haut classée même. Proclamée numéro une depuis son entrée à Wonderland High, Cordélia s'est depuis son plus jeune âge montrée à la hauteur de sa réputation, comme la jolie chieuse intouchable qu'elle est. Intouchable ? C'est ce qu'elle s'acharne à faire penser, comme si aucune critique, aucune moquerie ne l'atteignait jamais. Ce qui n'est pas le cas, puisqu'elle est extrêmement susceptible, et lance alors des piques encore plus horribles les unes que les autres, n'hésitant plus une seconde à blesser celui ou celle qui ose dire du mal de sa petite personne. Elle est aussi très autonome, et ce depuis toujours, ce qui fait qu'elle ne supporte pas d'avoir quelqu'un sur le dos, que ce soit pour l'aider comme pour l'embêter. Comme Alice dans son ancienne vie, Cordélia pose beaucoup de questions, et malgré qu'elle se soit pas considérée comme la blonde la plus intelligente de la planète, elle adore exposer sa science et utiliser des mots compliqués, rendant alors ses phrases sans queue ni tête.
Cordélia elle a son charme à elle. Les gens la trouvent particulièrement charismatique et, accessoirement, très bavarde. Elle est sans cesse en train de raconter les derniers ragots à qui veut l'entendre, qu'elle connaît par le biais de sources dont personne ne soupçonne l'existence; et ses bavardages incessants dérangent les professeurs, à qui elle promet de ne plus parler, sans jamais y arriver. Il ne se passe pas un cours pendant lequel on ne lui reproche pas ses commérages compulsifs, mais elle garde une bonne attitude qui contrebalancer malgré ses quelques écarts, comme tous les adolescents de son âge. Cordélia a un sale caractère, et se montrer insolente quand on lui cherche des puces n'est pas un problème... même si elle le regrette amèrement plus tard, quand son père décide de lui passer un savon bien mérité. Incapable de reconnaître ses erreurs, mais surtout de très mauvaise foi, Ella s'efforce de toujours trouver le moyen d'accuser quelqu'un d'autre à sa place. « Mais m'sieur ! C'est pas ma faute ! » a sûrement été la phrase la plus prononcée ces dernières années, avec « C'est lui qui a commencé ! » et tous les dérivés. Exclamations poussées avec généralement la même cause qui porte le nom de Dragon Westlund. Ce « sale matou sans cervelle » qui s'évertue à lui mener la vie dure, depuis leur rencontre jusque maintenant. Dans le genre emmerdeur, il est en tête de sa liste et répond présent chaque fois qu'elle n'avait pas besoin de lui. Impossible à vivre et terriblement attachant, soit dit en passant.
Même si elle a l'air de collectionner les défauts, Ella cache en vérité une personnalité plus fragile, dissimulée derrière une forte tête pleine de prétention. Chanteuse hors pair, il s'agit là d'un talent qu'elle cache du mieux qu'elle peut, à cause notamment d'une certaine retenue que personne ne lui connaît, tant elle est vivante et extravertie. Un peu émotive, très attachante. Même si elle pense très franchement que l'amour est un concept, Cordélia ne peut s'empêcher de pleurer devant une comédie romantique, comme beaucoup de filles de son âge. Si elle aime autant être le centre d'attention, c'est parce que la solitude est une phobie. Il lui arrive de paniquer quand elle se retrouve seule, venant même jusqu'à se faire du mal physiquement pour apaiser cette douleur intérieure qui est bien trop forte pour qu'elle puisse la combattre. Mais c'est sa faute. La faute d'Alice. Cette Alice qui sommeille au fond d'elle, qui fait d'Ella-Cordélia cette enfant curieuse, intéressée, fragile et facilement irritable. Qui fait d'elle une fillette attachante, qu'on a envie de protéger, pour peu d'avoir essayé de creuser plus profond que cette armure farceuse et embêtante qu'elle s'est forgée au fil des années. La société du XXIème siècle ne lui convient pas. Ella a peur de cette réalité beaucoup trop dure à supporter, et cette phobie de la solitude s'est développée à partie de là.
« Tout ce que je demande, c'est qu'on ne me laisse pas toute seule. Pas dans ce monde où les chats ne savent pas sourire. »


❝ Description physique ❞
Quand les gens voient Cordélia, ils n'ont aucun mal à accepter le fait qu'elle soit la réincarnation de la petite Alice.
Qu'on leur dise qu'elle a dix-sept ans, c'est une toute autre histoire.
Du haut de son mètre cinquante-cinq, on ne peut pas vraiment considérer que la jeune fille soit bien grande. Bien qu'elle soit un peu trop petite à son goût, Cordélia s'estime heureuse de ne pas ressembler à une asperge, alors elle accepte cette taille sans broncher, quitte à s'attirer les taquineries de la part d'un certain chat-au-nom-bizarre-qui-devrait-se-la-fermer-avant-de-se-prendre-un-poing-dans-laggle. Ses jambes sont plus longues que son buste, mais il paraît que ça donne l'impression d'être plus grande, alors là non plus elle ne va pas s'en plaindre, au contraire. Ses longs doigts parfaitement manucurés auraient pu lui valoir des talents au piano, mais il n'en est rien et ça n'est pas maintenant qu'elle va s'y mettre. Cordélia, c'est plus une aventurière qu'une artiste, et ça tout le monde peut en témoigner. Aussi peut-on considérer qu'Ella est jolie. Avec sa peau de porcelaine et ses grands yeux bleus, on pourrait facilement la comparer à une poupée. C'est peut-être pour ça qu'on a du mal à la prendre au sérieux... quand on voit une mignonne petite fille, on a tendance à penser qu'elle est très jeune, ce qui a tendance à l'agacer fortement. Mais sa moue boudeuse, elle est encore plus mignonne que toutes les autres, si bien que certains – dont on ne citera pas le nom – font parfois exprès de la taquiner rien que pour le plaisir de voir ses petites joues se gonfler d'exaspération.
Son visage est fin, et ses traits peu durs. Son petit nez se marie très bien avec le reste de son visage, ses sourcils parfaitement épilés font ressortir son côté un peu malin, et ses fines lèvres rosées, souvent étirées dans un sourire qui ne présage rien de bon font l'objet d'un mystère planant autour de ce qu'il se passe dans sa petite tête.
Comme Alice, Cordélia possède des cheveux dorés et lisses, qui ondulent de temps à autres selon leur humeur. Elle les coupe au-dessus de ses épaules, mais fut un temps où elle les avait plus longs, et peut-être recommencera-t-elle un de ces jours. Le changement, elle adore ça. Y mettre des rubans, des serre-tête et autre barrettes, c'est inutile mais amusant, et assez coquet, alors Ella ne s'en prive pas, et en a fait une collection afin de pouvoir changer tous les jours et jamais remettre le même deux jours d'affilée.
Dans un conte, tout le monde semble toujours parfait, mais Alice est loin de l'être. Les petits défauts sont souvent tus, on ne montre que ce qui est beau, ce qui semble être important de dire. Alors on taira le fait qu'elle n'a pas de poitrine, pas de hanches ni de fesses, que c'est à cause notamment de cette absence de formes que les gens la confondent avec une enfant, mais aussi qu'elle complexe vis-à-vis de son statut de jeune fille.
« Ça va, j'suis plus une gamine ! ... Pour la peine j'te boude ! »


❝ Biographie ❞
Ella-Cordélia « Dites Maman, pourquoi je n'ai pas le droit de porter de pantalons ? »
Evangéline « Car les pantalons sont faits pour les garçons, Cordélia... »
Ella-Cordélia « Mais j'ai vu beaucoup de filles porter des pantalons, Maman... pourquoi ne pourrais-je pas, moi ? »
Evangéline « C'est parce que tu es spéciale mon ange, voilà pourquoi.. »
Ella-Cordélia « En quoi devrais-je être spéciale ? Moi j'aime bien être norma- »
Evangéline « Chut, ne dis pas de bêtises Cordélia ! On ne choisit pas d'être spéciale. Allons, dépêche-toi de t'habiller, les invités vont arriver ! »
Dans la famille Everwall, il y a toujours eu « deux branches » : la branche principale et la branche secondaire. Ça fait vieux jeu dit comme ça, mais disons que cette famille a toujours été très à cheval sur ce que les gens appelaient ici la « tradition. » Aujourd'hui, nous allons nous intéresser à la branche principale, car la protagoniste de notre histoire est bien entendu ce qu'on appelle la descendante directe.
Comme le voulait la tradition, Matthew et Evangéline Everwall eurent deux enfants. Contrairement à la tradition, ce fut deux filles. Si on voulait faire dans les règles de l'art, le premier-né aurait dû être de sexe masculin. Mais Ella-Cordélia Sara était bien une fille, et la loi oblige, ils la gardèrent – à une époque antérieure, on l'aurait noyée, mais c'est interdit aujourd'hui. Alors dans cette branche principale, la descendance ne porterait plus le nom d'Everwall. Au grand damn des ancêtres qui se mirent à considérer Cordélia comme un fruit du diable. Un peu durs, les papys et les mamies.
Ella grandit donc... très surveillée. Aujourd'hui, elle se souvient encore de tous les « Fais pas-ci, fais pas-ça... NON ELLA, ça n'est pas digne d'une fille comme toi ! » qu'on lui radotait à longueur de journées, l'empêchant de jouer dehors en l'obligeant à recevoir des leçons de piano. Contrairement à da cadette, Ella était une piètre artiste. Aussi ne faisait-elle aucun effort pour s'améliorer, et très vite on se rendit compte à quel point Eva-Angela était parfaite en comparaison avec son embêtante sœur, d'à peine un an son aîné. Très vite, Ella développa un caractère rebelle et insolent, qui fit hurler maintes et maintes fois son paternel. Matthew Everwall travaillait dans une branche élevée l'enseignement, était riche grâce à sa famille ainsi que celle de sa femme et désirait plus que tout que leur fortune dure encore pendant des générations entières. Plus elle grandissait, moins il voyait d'espoirs en Cordélia. Tout ce qu'elle semblait pouvoir faire, c'était poser des questions idiotes, et apprendre les langues. Cette seconde qualité était plus un don de la nature qu'autre chose, mais en comparaison avec son niveau dans tout ce qui touchait aux travaux manuels et au sujet de l'étiquette, ce don tomba vite aux oubliettes. Alors Cordélia continua de fuir les cours particuliers, préférant s'éclipser dans le parc d'à côté par le biais d'un tunnel trouvé dans la cave de la vieille bâtisse qu'ils habitaient. Vieille bâtisse qui valait son pesant d'or, soit dit en passant.
Contrairement à ce qu'on aurait pu penser, Ella ne détesta pas sa sœur. Si elle était parfaite, c'était son problème, elle n'allait pas le lui reprocher non plus. Tout ce qu'elle voulait, au fond, c'était attirer l'attention. Alors le faire avec des pitreries en tous genres suffisait à accaparer celle de toute celle de la maisonnée, et Cordélia devint bientôt le petit mouton noir de la famille. Dans cette bourgeoisie, on sentait qu'elle ne se trouvait pas à sa place, et elle était bien la première à le proclamer. Le rôle de princesse héritière de la famille, très peu pour elle. Cordélia l'aurait volontiers laissé à sa sœur, qui semblait parfaite pour le rôle... seulement ça n'était pas possible, mais tout le monde était certain que c'était la meilleure solution, plutôt que d'essayer de raisonner leur rebelle compulsive de fille aînée. Pas qu'elle n'aimait pas ses parents, mais disons simplement que leur mode de pensées basé sur une certaine superficialité ne lui plaisait pas des masses. Toutes ces réceptions auxquelles la famille devait assister, tous ces compliments hypocrites et lèche-cul... ça n'était pas sa tasse de thé. Chaque fois elle s'arrangeait pour s'éclipser en douce et aller jouer dehors, si bien qu'un jour elle finit par tomber dans un trou... mais contrairement à Alice, Ella ne trouva pas l'accès à un monde inconnu, et se contenta de salir sa robe et de recevoir une correction sévère de la part de ses parents. Depuis, on va dire qu'elle est surveillée de près chaque fois qu'elle va quelque part, ce qui n'est pas pour l'arranger.
Ella avait dix ans quand les souvenirs de son ancienne vie commencèrent à faire surface. Un songe à mi-chemin entre le rêve et le cauchemar, entre la réalité et la fiction. Elle était elle, mais pas tout à fait. Juste une fillette curieuse se promenant dans un monde où tout était sans dessus-dessous. Le monde d'Alice, ce conte qui l'avait fait rêver. Chaque fois, une scène différente se jouait devant elle, la laissant perplexe au réveil; un peu frustrée et énervée, même.
Puis vint le moment où il entra dans sa vie. Qui ça, il ? Dragon Westerlund, un espèce de fils à Papa prétentieux et hypocrite. Un français, quoi.
Bref, le petit parisien avait donc atterri chez les Everwall. Tout le monde s'activait durant la semaine précédant son arrivée et, comme d'habitude, Ella avait été la dernière au courant. Quoiqu'elle n'avait pas fait énormément d'efforts de son côté pour mettre ses infos à jour, préférant de loin courir dans le parc plutôt que de se préparer comme le faisait sa coquette petite sœur. Alors le jour de l'arrivée de Dragon Westerlund, Ella fut prise de court par leur nourrice qui l'attrapa lorsqu'elle voulut s'échapper en douce. Posée sur la coiffeuse, Cordélia finit par interroger sa sœur.

Ella-Cordéla « Eva, c'est quoi tout ce cirque ? Pourquoi tout le monde se- MAIS AÏEUH ! Vous m'faites mal !! »
Eva-Angela « Cesse donc de t'agiter Ella ! Aujourd'hui nous recevons l'héritier des Westerlund, n'es-tu pas au courant ? »
Ella-Cordélia « Heeeein... ? Mais c'est qui celui- MAIEUH ! Arrêtez de tirer sur mes cheveux non mais ! »
Eva-Angela « Tu devrais sérieusement commencer à faire des efforts sur ta tenue Ella, Papa et Maman vont t'en faire voir de toutes les couleurs si tu fais mauvaise impression devant notre invité... »
Ella-Cordélia « Ahah ! Qu'ils essayent un peu... »
À dix ans déjà, Eva se comportait comme la petite princesse que leurs parents auraient adoré avoir en deux exemplaires. Ce comportement un peu hautain exaspérait Cordélia mais elle laissait passer, comme depuis toujours. Alors Angela lui expliqua qu'ils recevraient le fils d'un ami de leur père, venu faire une sorte de voyage pour le redresser, puisque paraîtrait-il que les anglais ont une éducation exemplaire... La bonne blague ! Ça crevait le yeux qu'ils ne connaissaient pas Ella-Cordélia !
Sa rencontre avec Dragon Westerlund fut... comme un déclic. À la minute où leurs regards s'étaient croisés, Ella avait su qu'il ne valait pas plus que les autres, mais surtout qu'ils ne seraient pas faits pour s'entendre. « Dragon, voici notre fille Ella... vous avez le même âge, et en plus elle parle le français, n'est-ce pas génial ? » s'était exclamée sa mère, devant qui Ella leva les yeux au ciel. Personne ne parlait jamais le français avec elle, alors pourquoi cela devrait-il changer ? Bref, les mois passèrent et comme ils pouvaient s'y attendre, Ella et Dragon purent se permettre d'entretenir une relation... amicale mais pas trop. Vraiment pas trop. Le fait qu'ils avaient le même âge les a un peu forcé à se côtoyer, bien malgré eux, et la présence de Dragon sembla accentuer les cauchemars de Cordélia, rendant ces visions plus précises encore, et ajoutant à tout ce monde un chat au sourire malicieux qui rappelait vaguement celui du blondinet.
Et puis arriva le jour où ils se rappelèrent. C'était quelques mois après l'arrivée du français chez les Everwall. Une partie de chat qui tournait à l'engueulade, rien de bien étonnant en somme, ils étaient habitués après tout. Dragon était monté dans un arbre, et Cordélia, incapable de faire de même avec la robe que lui avaient imposé ses domestiques, s'était mise en tête de le faire redescendre. « Alleeez, descend là ! C'est pas marrant ! » Elle avait beau lui dire ça, le garçonnet demeurait perché dans son arbre, lui souriant bêtement et la narguant du haut de son piédestal. Alors il était tombé. Sans raison valable, il avait dégringolé au pied de l'arbre, et Ella s'était inquiétée. Oh comme elle s'en était voulu quand, à son réveil quelques minutes plus tard, Dragon s'était exclamé d'un air énervé :

Dragon « Arrête un peu ton cinéma Alice ! »
Ella-Cordélia « A... lice ? Moi c'est Ella, j'te rappel- »
Coupée en plein dans son élan par un flash soudain, Ella s'était stoppée net. Le jardin des Everwall disparut tout aussi subitement pour laisser place à monde tout en couleurs, avec un chat dans un arbre. Elle leva les yeux vers le chat, qui arborait un étrange sourire qui ne lui inspirait aucune confiance. « Qui es-tu vraiment... Alice ? » Cette voix sortie de nulle-part fut la dernière chose qu'elle entendit dans ce rêve éveillé, et le décor revint à la normale. Cordélia avait pris sa tête entre ses mains et était désormais recroquevillée sur elle-même. Dragon se tenait devant elle et la regardait, l'air surpris. « Pourquoi Alice... ? Moi c'est Ella, non mais ! » avait-elle hurlé en relevant le regard vers le garçon. Alors au lieu de l'appeler par son prénom, elle avait soufflé un mot. Un seul. « Cheshire ? » Pourquoi l'avait-elle appelé comme ça ? Ella n'était qu'une petite fille à l'époque, et pour fuir cette situation trop compliquée pour elle, Cordélia avait continué de le sermonner au sujet de l'inconscience dont il avait fait preuve en montant dans cet arbre. Puis comme elle, Dragon avait prit la fuite, et avait préféré se retirer dans sa chambre. De son côté, Ella ne put s'empêcher de faire pareil, au grand étonnement des Everwall qui virent leur fillette et son compagnon de jeu s'exiler pendant quelques jours dans leurs chambres respectives, coupés du monde.
Mais la période de choc passée, il fallut bien qu'ils se fasse à l'idée d'avoir été, un jour, un personnage de cette histoire loufoque. Le Chat de Cheshire pour Dragon, et Alice en personne pour Cordélia. Si Dragon découvrit des pouvoirs entraînés par son ancien statut d'être magique... Ella n'eut pas cette chance. En vérité, cette révélation n'apporta pas grand chose dans sa vie, puisqu'elle avait toujours vécu avec ce caractère fort semblable à celui de la Alice du conte.
Dragon en profita pour lui faire des sale coups, et elle se rappelle encore Ô combien elle avait peur lorsqu'il apparaissait comme une fleur, avec la tête qui flottait dans les airs alors qu'ils venaient de se raconter des histoires qui font peur. Mais le plus important, c'était que les deux enfants se mirent à faire des recherches intensives dans la vieille bibliothèque poussiéreuse des Everwall. Déjà que Cordélia n'était pas fan de lecture, devoir bouffer des histoires à longueur de soirées fut un vrai supplice pour elle. Ainsi, ils découvrirent que leurs familles respectives étaient de simples humains, et que leur cacher la vérité sur leurs anciennes vies était la meilleure solution. Ça ne fut pas facile, mais ils y parvinrent tout de même.
Puis un matin, un courrier dans la boîte aux lettres des Everwall. Deux enveloppes avec à l'intérieur deux invitations pour Wonderland High, un prestigieux pensionnat dont le nom fit tilt dans le crâne des échappés de contes. Alors ils se rappelèrent tout bonnement qu'ils devaient aller là-bas, où ils trouveraient des tas de gens comme eux. Et à 14 ans, donc, Ella-Cordélia et Dragon partirent pour ce pensionnat, laissant sans grands remords leurs familles derrière eux. Enfin derrière, c'était un bien grand mot.
Ils n'eurent aucun mal à s'intégrer dans le groupe d'élèves, et leur arrivée elle-même ne passa pas inaperçue. Étant deux personnages très connus déjà, leur nom et leur visage se grava dans les têtes de chacun, et à partir de là ils surent se faire connaître comme un duo de chieurs professionnels. Détestés comme adorés, Ella et Dragon connurent tout; mais on voyait très bien qu'ils ne savaient pas se passer l'un de l'autre. Toujours là pour se chamailler, se chercher des histoires... être dans la même classe n'arrangeait pas les choses, m'enfin. Mais c'était pas bien grave, car l'entrée à Wonderland High fut la meilleure chose qui soit arrivée dans la vie ennuyante d'Ella...


❝ Derrière l'écran ❞
Ton pseudo : Miss Amazing.
Ta date de naissance : 23 Janvier 1997 mon chéri.
Comment es-tu arrivé chez nous ? Par mon Dray-choupinours. ♥️
Activité sur une échelle de 1 à 10 : 8/10 je pense.
Ton avis sur le forum : Le contexte roxxe du ponay !
Quelque chose à ajouter ? What a Face
Le code du règlement : validé par Dragon


(c) Sweetie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alice Liddell

Messages : 15
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 21


Identity Card
× Je pense donc je suis:
× Liste des choses à faire:
× Couleur: LightPink
MessageSujet: Re: CORDÉLIA ღ « Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast. »   Dim 20 Jan - 0:39

Et hop, ma fiche est terminée aussi ! o/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Méchant Loup alias BBW
avatar
Le Grand Méchant Loup alias BBW

Messages : 30
Date d'inscription : 30/12/2012


Identity Card
× Je pense donc je suis:
× Liste des choses à faire:
× Couleur: DarkSlateGray
MessageSujet: Re: CORDÉLIA ღ « Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast. »   Dim 20 Jan - 1:17

OK ! Je jette un coup d'oeil à tout ça de suite !





Si un jour quelqu'un t as fait du mal, ne te venge pas. Assieds toi au bord de la rivière et bientôt, tu verras passer son cadavre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Fondateur
avatar
Compte Fondateur

Messages : 38
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: CORDÉLIA ღ « Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast. »   Dim 20 Jan - 1:35

WELCOME TO A WONDERFUL WORLD
Parce que tout labeur est récompensé, nous te décernons la Médaille des Validés. Quelques règles à suivre afin de la conserver ~

Avoir compris et suivre le règlement tu devras.
Surveiller ton orthographe tu tâcheras.
Être sage tu essayeras.
Réserver ta couleur de RP et ton avatar tu n'oublieras pas .
Contacter Grand Chef Lama ou Reine Barbe-à-Papa tu n'hésiteras pas.
Donner des cookies au Staff tu ne négligeras pas.

Mais surtout t'amuser tu feras ! Bon jeu !

Comme pour la fiche de Boule de Poil, je n'aurais rien à rajouter mis à part que ta fiche est aussi superbe *-* ! Je veux un rp avec Ella, on va s'éclater x) !

Je valide, vérouille et déplace !


Par les pouvoirs du Grand Lama et des Barbe-à-Papa, je te déclare officiellement validé(e) !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-fairytales.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: CORDÉLIA ღ « Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

CORDÉLIA ღ « Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BOUBOULE Très jolie canichette cordée de 10 ans ! Var
» Cordéliane
» Le Commissaire Gassant joue sous la corde raide
» Une soirée en ravissante compagnie ! [Pv Miss Cordélia] =)
» Grillé en pleine bêtise [Feat Cordélia S. O'Brady -6 ans plus tard]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration des personnages :: Présentations :: Fiches validées :: Contes-